Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 22:24

 

stp.jpg

 

 

Bonjour à tous, je reprends place derrière mon clavier après avoir achevé mon premier roman, envoyé dans quelques maisons d'éditions.

 

J'ai achevé ce que je rêvais de faire depuis toujours, écrire! Galvanisée par mon prix obtenu à l'automne dernier grâce à la talentueuse et sympathique Amélie Nothomb qui m'a inspirée la nouvelle "un mariage belge" ( j'ai eu le grand plaisir de la rencontrer), je me suis lancée. Bien sûr mon souhait le plus cher serait de me consacrer  à l'écriture, mais les Dieux seront peut-être avec moi...

 

En attendant, voici le texte de ma nouvelle, et je remercie Marie France et Le Livre de Poche, avec qui j'ai eu des échanges cordiaux.

 

Nos gagnantes Marie France -Le Livre de Poche Le jeu : Inventer la suite des aventures du personnage clé de son roman chouchou Le gain : un an de lecture en livres de poche Les lauréates : Julie qui a réveillé Alice au Pays des merveilles, Laurence qui a vengé l’Amélie de « Stupeur et tremblements » de Melle Nothomb et enfin Marie-Laure qui a su faire battre le cœur du Bonbec de Daniel Picouly

 

. 2e prix Laurence Plard de Saint-Corbian (33). Suite de Stupeur et tremblements d’Amélie Nothomb.

 

Un mariage belge

 

Amélie, échaudée par son aventure nippone était retournée provisoirement en Belgique. Son père avait soupiré et lu avec tristesse ses aventures avec la belle mais non moins horrible Japonaise lorsqu’il avait reçu le livre de sa fille. Quelle tristesse, songeait-il, que la méchanceté et la bêtise soient universelles. Pourquoi se repaître du malheur des autres lorsqu’on est belle, intelligente et gâtée en général par la vie?

 

Il avait accueilli Amélie avec toute la dignité d’un père qui compatissait pour sa progéniture mais avait décidé en secret de la venger. Pour cela il vérifia l’orthographe exacte du nom de celle qui avait mené la vie dure à Amélie sans éveiller les soupçons de celle-ci.

 

Au Japon, Mademoiselle Mori était concentrée sur ses tâches lorsque le garçon mandaté au service du courrier s’arrêta. Celle qui avait un pli de chaque côté de la bouche, signes d’amertume, prit la missive lui étant destinée: celle-ci provenait d’Europe, un faire-part de mariage, à en juger le dessin. Elle entreprit avec un soupir de le déchiffrer et se figea:

 

Monsieur  et Madame Nothomb                                   Monsieur et Madame Haneda

Rue du Midi 130,                                                              Minato-Lu, Akasaka 1-12-33

Bruxelles                                                                            Minato

Tokyo

 


Ont le bonheur d’annoncer le mariage de leur enfants

Amélie & Yoshi

Qui sera célébré le 12 juillet 2012 en l’église de Namur à 15h00.

 

 

Son siège à roulettes recula brusquement, la faisant chuter avec fracas. Incrédule, elle fixait le carton qu’elle n’avait pas lâché. Comment celle qui avait enchaîné les bévues, celle qui avait mis la firme Yumimoto dans l’embarras à plusieurs reprises, comment avait-elle fait pour épouser l’illustre président Haneda?

 

 

Tremblante d’indignation, Mademoiselle Mori rédigea sa lettre de démission, ne pouvant plus travailler désormais pour une compagnie dirigée par un homme qui allait nouer son destin à celui d’une dame pipi. Après avoir présenté sa démission à Mr Saito, qui en profita pour lui infliger un dernier soufflon, elle rassembla ses affaires et se dirigea vers l’ascenseur.

 

Elle était seule, et en fut soulagée, elle avait les dents serrées et une furieuse envie de hurler de rage. Les portes se fermaient lorsqu’un retardataire entra, le président Haneda en personne, seul, un peu essoufflé. Fubuki Mori blêmit et baissa la tête après un hochement de tête, l’ascenseur entreprit sa descente.

 

Elle s’apprêtait à quitter les lieux lorsque Monsieur Haneda eut cette phrase «Mademoiselle Mori, Monsieur Omochi m’a informé de votre départ, c’est très dommageable, nous avions envisagé de vous confier des responsabilités.» Et il la planta là, pour s’éloigner d’un pas rapide. Mademoiselle Mori perdit la face pour un bon bout de temps.

 

A bientôt pour de nouvelles aventures!

Partager cet article

Repost 0
Published by laurenella
commenter cet article

commentaires

ecureuilbleu 02/03/2013 20:06

Bravo pour cette seconde place et bienvenue dans Douceurs et beautés du Sud-Ouest

laurenella 03/03/2013 15:47



Merci pour ta visite et merci de m'avoir accueillie dans cette belle communauté!


Bon dimanche



Ari Amy 08/02/2013 02:28

Il faudrait que je rajoute que j'ai envoyé mon manuscrit à 30 maisons qui l'ont rejeté. Alors ne t'en fait pas !

laurenella 12/02/2013 22:25



Merci pour les encouragements, j'ai l'impression qu'il est plus facile d'être élue Miss France!!!


 



Marc Lef 07/02/2013 09:29

Toutes mes félicitations, tu as l'air bien partie!

laurenella 12/02/2013 22:26



Merci Marc, j'espère comme toi pouvoir vivre de ma passion, à suivre!!!



Ari Amy 31/01/2013 17:38

Il est si mauvais que ça !

Cristophe 31/01/2013 17:35

Peut-être recevras-tu cette réponse :
http://2.bp.blogspot.com/_JMXN_HGfiII/SB3lUGMWgxI/AAAAAAAAAd0/cvnDcwJtDMU/s1600/Manuscrit-cancer.jpg

Ari Amy 31/01/2013 15:48

Bravo pour votre exploit. Hélas ! vous allez rejoindre (tout comme moi) les centaines d'écrivains qui envoient leur manuscrit aux maisons d'édition, elles-mêmes ensevelies sous la demande. Bon
courage.

Cristophe 27/01/2013 18:45

Une autre vision : dans "Éloge des voyages insensés", Vassili Golovanov écrit :
“Puis un beau jour, lui - l’esclave de son travail - achève son livre. C’est le moment le plus effrayant : en un éclair il comprend qu’il est mort. Il avait un livre : c’était une aventure, un jeu,
une création, une souffrance, un exil, et soudain, il n’a plus rien.”

cafardages 27/01/2013 08:54

toutes nos félicitations !!!

laurenella 27/01/2013 10:56



Merci les Cafards, contente de vous retrouver!


Bises



Présentation

  • : Journal d'une bordelaise expatriée dans le Médoc
  • Journal d'une bordelaise expatriée dans le Médoc
  • : humour et humeurs d'un écrivain dans l'âme
  • Contact

Commander mon roman

image 27569 1 20304 1 9323 1 38646 1 7845Bienvenue à Beau-Mirage par Laurence Plard

Résumé : Un couple de parisiens quitte la capitale pour diriger un hôtel perdu au milieu des vignes de Miramier, en Dordogne. Très vite, Beau-Mirage ... 

 

Disponible sur Edilivre.com, Amazon.com,  à la Maison de la presse de Pauillac, sur commande chez Mollat Bordeaux.

 

 

 

Recherche

Liens