Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 15:16

 

magritte-copie-1.jpg

 

 

Ce tableau du peintre surréaliste belge Magritte est le premier en 1934 d'une série de deux oeuvres possédant le même nom. L'artiste a peint un second « Viol » en 1948. A la base cette oeuvre avait été dessinée pour la couverture de Qu'est-ce que le surréalisme ? d'André Breton. C'est le portrait pour le moins particulier d'une femme rousse aux cheveux assez courts sur fond de grande étendue déserte et de ciel bleu, le même ciel que l'on retrouve souvent dans les oeuvres de l'artiste. Cette femme n'a pas de visage ou en tout cas celui-ci est remplacé par un corps nu allant des épaules jusqu'au haut des cuisses, découvrait ainsi tous ses attributs féminins. Ici René Magritte pose sans conteste la question du corps et plus particulièrement du corps féminin qui l'a souvent inspiré. Ainsi nous pouvons nous interroger sur différents points. D'abord, l'auteur a-t-il fait ce portrait pour faire naître en nous le désir, pour nous faire rire ou au contraire susciter l'angoisse ? On peut aussi se demander quelle est l'image, la vision qu'il cherche à nous montrer du corps féminin lui-même lors de ce crime qui donne son titre à l'oeuvre. Le viol est-il une représentation de la femme objet de désir ou bien d'une femme monstrueuse, effrayante ? Enfin, il est intéressant d'analyser aussi toute la symbolique que l'on pourrait tirer à cette représentation. Le viol est une des oeuvres les plus passionnantes de Magritte.

 

 

magritte48.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurence Plard
commenter cet article

commentaires

Marc Lef 24/05/2013 11:51

Ce n'est pas mon peintre préféré, mais ça m'interpelle quand même... en tout cas, ton article est très intéressant, surtout que le livre sur lequel je vais travailler concernera en grande partie la
peinture!

av 26/05/2013 19:03



J'ai hâte de voir et lire le fruit de ton travail!



Bernie 21/05/2013 17:53

je découvre .. superbe

Laurence Plard 23/05/2013 07:15



L'univers de Magriitte est fort riche...Son inspiration est très vaste.



Carine-Laure Desguin 20/05/2013 14:01

Le surréalisme qu'il soit en peinture ou en littérature, me passionne. On ouvre les fenêtres et on respire toutes les images du monde.

Laurence Plard 20/05/2013 14:57



Exactement Carine-Laure! Et encore une fois cet artiste visionnaire m'épate!



les cafards 20/05/2013 09:39

très difficile de répondre à ta question et le titre reste assez énigmatique

Laurence Plard 20/05/2013 14:56



Le titre est le Viol, c'est la seule chose que je n'aime pas dans cette oeuvre.



Cristophe 20/05/2013 07:37

Ça me renvoie à comment un homme peut voir une femme et ça me procure un certain malaise. Ce qui ne veut pas dire que je n'aime pas l'œuvre...

Laurence Plard 20/05/2013 14:56



Je trouve que ce tableau est profondément humaniste!


En tout cas Magritte a su capter l'essence humaine. L'homme est un animal!



chemindetables 19/05/2013 22:37

oui ça interroge c'est sur et surement très profondément
réponses très variables selon chacune
mais j'avoue je n'aime pas ces toiles
bises
patricia

Laurence Plard 20/05/2013 14:54



Merci pour ta visite Patricia, bises!



jill bill 19/05/2013 19:11

Bonsoir Laurence... Ah le peintre préféré de ma belle-fille.... Là je dois dire... oui on peut se demander en effet... Ceci n'est pas une "femme", oui et non ! Merci à toi... Jill

Laurence Plard 20/05/2013 14:53



Dommage qu'on ne puisse pas avoir l'explication du maître!



Fabymary POPPINS 19/05/2013 18:23

oui ça suscite multiples questions et interrogations, on peut en déduire plein de choses, selon notre histoire, notre sensibilité.... MAGRITTE interpelle toujours j'aime ce peintre, merci

Laurence Plard 20/05/2013 14:52



Oui, l'imaginaire de Magritte est tellement vaste, tellement incroyable!


Il a peint ces tableaux il y a plus de 78 ans pour le premier...



Présentation

  • : Journal d'une bordelaise expatriée dans le Médoc
  • Journal d'une bordelaise expatriée dans le Médoc
  • : humour et humeurs d'un écrivain dans l'âme
  • Contact

Commander mon roman

image 27569 1 20304 1 9323 1 38646 1 7845Bienvenue à Beau-Mirage par Laurence Plard

Résumé : Un couple de parisiens quitte la capitale pour diriger un hôtel perdu au milieu des vignes de Miramier, en Dordogne. Très vite, Beau-Mirage ... 

 

Disponible sur Edilivre.com, Amazon.com,  à la Maison de la presse de Pauillac, sur commande chez Mollat Bordeaux.

 

 

 

Recherche

Liens