Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 08:22

light.jpg

 

 

Hier j'ai accompagné un de mes fils à l'enterrement d'un camarade de classe, vaincu par la maladie.

Une pensée pour Benjamin, qui n'a pas eu le temps de vérifier si la vie valait la peine d'être vécue.

Une pensée pour sa famille, qui doit continuer d'avancer, je compatis, des membres très chers étant partis aussi sur la pointe des pieds...

Une phrase que j'affectionne me vient : les cimetières sont pleins de gens irremplaçables, ce qui est tellement vrai, dans la douleur comme dans l'ironie.

Bon voyage Benjamin, pour un monde meilleur...

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurence Plard
commenter cet article

commentaires

CamilleG 25/09/2013 14:16

oh :(

Laurence Plard 26/09/2013 22:15



La vie est ainsi faite, d'injustices et de belles choses...



jill bill 25/09/2013 13:56

Bonjour Laurence... Cela me console un peu, mon papa est parti il y a huit jours, il allait sur ses 91 ans... J'ai un neveu du même prénom, 26 ans... Que celui-ci repose en paix... triste affaire
que la mort... Amicales pensées, jill

Laurence Plard 26/09/2013 22:15



Chère jill,


Je suis certaine que tous nos proches nous attendent quelque part...Profite en attendant ton tour, bises.



Carine-Laure Desguin 19/09/2013 18:06

Que des jeunes partent pour ce long voyage, c'est horrible, pas de mots pour exprimer cela...

Laurence Plard 22/09/2013 17:59


Pas de mot, seulement de la tristesse et de la révolte.


Présentation

  • : Journal d'une bordelaise expatriée dans le Médoc
  • Journal d'une bordelaise expatriée dans le Médoc
  • : humour et humeurs d'un écrivain dans l'âme
  • Contact

Commander mon roman

image 27569 1 20304 1 9323 1 38646 1 7845Bienvenue à Beau-Mirage par Laurence Plard

Résumé : Un couple de parisiens quitte la capitale pour diriger un hôtel perdu au milieu des vignes de Miramier, en Dordogne. Très vite, Beau-Mirage ... 

 

Disponible sur Edilivre.com, Amazon.com,  à la Maison de la presse de Pauillac, sur commande chez Mollat Bordeaux.

 

 

 

Recherche

Liens